blacknews.fr

Kendrick Lamar en Kobe Bryant, OJ Simpson, Nipsey Hussle, Will Smith… dans une vidéo

Kendrick Lamar qui s’apprête à sortir son prochain album, Mr. Morale & The Big Steppers, s’offre une séance de deepfake dans la vidéo de “The Heart Part 5”, basée sur le titre “I Want You” de Marvin Gaye (1976). “J’ai en moi chacun de vous […] Je viens d’une génération qui souffre, où le meurtre est banalisé”, explique-t-il. Du grand Kendrick Lamar !

 

Un retour scénarisé

Après une pause de cinq ans, Kendrick Lamar qui devrait sortir Mr. Morale & The Big Steppers, le vendredi 13 mai, poursuit sa série “The Heart”, initiée en 2010, avec un cinquième volet, sorti lundi. Il a révélé les détails de ce projet très attendu sur son site Web oklama.com, la seule plateforme officielle pour les détails de l’album : “Toutes les informations factuelles de cette sortie proviendront directement de cette source uniquement.”

Sur un sample du classique “I Want You” de Marvin Gaye (1976), Kendrick utilise la technique du morphisme pour représenter certaines célébrités décédées. Dans la vidéo réalisée par Kendrick lui-même et Dave Free, il prend les visages de OJ Simpson, Kanye West, Jussie Smollet, Will Smith, Kobe Bryant et Nipsey Hussle, pour s’interroger à la fois sur la mort prématurée, l’héritage, la soi-disant culture et la chute. 

La vidéo produite par Beach Noise, qui s’ouvre sur la citation “I am. All of us (“Je suis chacun de vous”)”, est assez éloquente : “J’ai vu la douleur dans ta pupille quand tu as appuyé sur la détente. Bien que tu m’aies fait du mal, j’étais soulagé. J’ai accompli ma mission, je n’étais pas prêt à partir.” Il évoque même ses propres sentiments et sa réaction lorsqu’il a appris le meurtre de Nipsey Hussle alors qu’il se trouvait en Argentine pour un festival de musique.

Traduction du titre  : Le cœur (5e partie)

“Vingt-trois heures de confinement, puis quelqu’un a appelé

Il a dit que ton petit neveu a été abattu, c’est aussi ça la culture.

[Première strophe]

Je viens d’une génération qui souffre, où le meurtre est banalisé.

Rebelle et Margielas te prendront pour un designer.

Des boucles de ceinture et de l’influence, trop zélé si enclin à la violence

Tu prends le mauvais virage, que ce soit la volonté ou l’alignement des roues.

Résidu brûlé, brume du centre-ville

Mauvaise communication pour occuper le détective homi’.

Pas de protection, c’est risqué

Désensibilisé, j’ai vandalisé la douleur, je l’ai couverte et camouflée.

Habituez-vous à entendre la pluie de l’arsenal

Analysez, risquez votre vie, prenez la charge

Les potes ont ba***  la mère de ton bébé dès que tu es arrivé dans la cour, c’est ça la culture.

Vingt-trois heures de confinement, puis quelqu’un a appelé

Il a dit que ton petit neveu a été abattu, la culture est impliquée.

J’ai vu des négros de dix-sept ans, aller au centre de réinsertion.

Sortir et se faire exploser la cervelle, chercher à acheter de l’herbe.

Le lavage de voiture est terminé, de nouveaux comptes GoFundMe vont être créés.

Une toute nouvelle victime va briser ces rêves, cette culture…

 

Refrain : Kendrick Lamar & Marvin Gaye

(Je veux, je veux, je veux, je veux)

Mais je veux que tu me veuilles aussi (je veux, je veux, je veux, je veux)

Je veux que le quartier me désire à nouveau (je veux, je veux, je veux, je veux)

Je veux la hotte

Regarde ce que j’ai fait pour toi (Regarde ce que j’ai fait pour toi)

Regarde ce que j’ai fait pour toi

 

[Strophe 2]

J’ai dit que je le ferais pour ma culture.

Pour que vous sachiez tous à quoi ressemble un nègre dans une Rover blindée.

Dans le canapé de ma mère il y avait un doo-doo popper

La gâchette des cheveux, s’approcher plus près, pas de photoshoppin’.

Amis bipolaires, vous attraper par les poches

Pas d’option si tu es gelé, toujours jouer l’offensive

Les négros vont au travail, vendent du travail, arrivent en retard au travail.

Travailler tard, prier pour travailler, mais il est dans la paperasse.

C’est la culture, pointer le doigt, vous promouvoir.

Endroit éloigné, protection des témoins, ils vont vous garder.

La rue m’a foutu dans la merde, je peux vous manquer.

Je veux nous représenter

La nouvelle révolution était en marche

Je suis en Argentine en train d’essuyer mes larmes pleines de confusion

De l’eau entre nous, un autre pair a été exécuté.

L’histoire se répète encore

Faire amende honorable, puis trouver un N*** avec la même peau pour le faire

Mais c’est la culture, craquer une bouteille

Difficile de faire face à la douleur quand on est sobre.

D’ici demain, on oublie les restes, on recommence.

C’est ça le problème

Notre fondement a été formé pour accepter ce qui suit

Déshumanisé, insensible

Scruter la façon dont nous vivons pour vous et moi

Les ennemis m’ont serré la main, je peux te promettre que je te rencontrerai

Dans le pays où aucun égal n’est votre égal

Ne dis jamais que je ne t’ai pas dit, nah

Dans le pays où les gens blessés blessent encore plus de gens

Fuck callin’ it culture

Refrain

[Interlude]

Sortez les tambours

Phew, phew

Phew, phew

Phew

[Strophe 3]

Célébrer la nouvelle vie quand elle revient

Le but est dans les leçons que nous apprenons maintenant

Sacrifier le gain personnel sur tout

Juste pour voir la prochaine génération meilleure que la nôtre

Je n’étais pas parfait, la peau dans laquelle j’étais a vraiment souffert.

Tentation, impatience, tout ce que le corps nourrit

J’ai ressenti le bien, le mal et l’inquiétude.

Mais dans l’ensemble, ma productivité est restée forte.

Affrontez vos peurs, j’ai toujours su que j’arriverais jusqu’ici

Où l’énergie est amplifiée et persévérée.

La conscience est synchronisée et claire comme du cristal.

L’euphorie est glorifiée et rendue sienne

Réfléchir à ma vie et à ce que j’ai fait

J’ai payé mes cotisations, établi des règles, changé par amour.

Ces mêmes points de vue ont fait que les écoles ont changé les programmes.

Mais ça ne m’a pas changé de regarder le canon de ce fusil

Dois-je m’en vouloir de ne pas avoir vu tout mon potentiel ?

Devrais-je regretter le bien que j’ai fait ?

Tout est tout, ce n’est pas une coïncidence.

Je me suis réveillé ce matin-là avec plus d’amour à te donner.

Comme je saigne à travers les haut-parleurs, ressens ma présence

A mon frère, à mes enfants, je suis au paradis.

A ma mère, à ma sœur, je suis au Paradis

A mon père, à ma femme, je suis sérieux, c’est le Paradis

A mes amis, assurez-vous de compter vos bénédictions

A mes fans, assurez-vous de les faire investir

Et au tueur qui a accéléré ma disparition

Je te pardonne, mais sache que ton âme est en question.

J’ai vu la douleur dans ta pupille quand tu as appuyé sur la gâchette.

Et bien que tu m’aies fait du mal, j’étais soulagé.

J’ai accompli ma mission, je n’étais pas prêt à partir.

Mais j’ai rempli mes jours, mon Créateur était content.

Je ne peux pas vous dire à quel point je vous aime tous.

Je n’ai pas besoin d’être en chair et en os pour vous serrer dans mes bras.

Les souvenirs se rappellent juste parce que vous tous

Célébrez-moi avec respect

L’unité que nous protégeons est au-dessus de tout.

Et Sam, je veillerai sur toi.

Je m’assurerai que mes enfants regardent toutes mes interviews

Je m’assurerai que tu vives tous les rêves que nous avons produits

Fais en sorte que le génie dans ton cerveau reste en mouvement.

Et pour mon quartier, que le bien prévale.

Assurez-vous que les bébés et les leaders sortent de prison

Cherchez le salut quand les problèmes deviennent réels

Car on ne peut pas aider le monde sans s’aider soi-même

Et je ne peux pas blâmer le quartier le jour où j’ai été tué.

Il fallait que vous le voyiez, c’est la seule façon de le ressentir.

Et même si mon physique n’en récoltera pas les fruits

L’énergie que je continue d’émettre

Je te veux

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Votre inscription a bien été enregistrée ! Merci

%d blogueurs aiment cette page :