[Live vidéo] Third World, le légendaire groupe de reggae en concert

Par Elia Hoimian / Images : Vincent Shango

 

Le légendaire groupe de reggae formé par Stephen « Cat » Coore (guitare) et Michael « Ibo » Cooper (clavier), est toujours en activité : plus de 40 ans de carrière ! Third World était dans nos murs l’année dernière. C’est un large extrait de ce concert exceptionnel au New Morning que nous vous proposons. 

 

 

Formé en 1973 par Stephen « Cat » Coore (guitare) et Michael « Ibo » Cooper (clavier), Third World est à part dans le monde du reggae. Issus de quartiers riches de Kingston, ils ont une formation de musiciens classique, et ont ouvert le reggae aux rythmes caribéens dont le socca. Malgré un premier album, Third World, c’est en 1977, avec 96 Degrees In The Shade que Third World s’impose au monde. Retour sur un parcours atypique.

1976. La Jamaïque a changé de gouvernement. Le PNP, le parti socialiste de Manley, a enfin gagné la bataille électorale, contre le parti conservateur d’Edward Seaga. Points communs entre ces deux ennemis de longue date : ils sont tous deux Blancs et appartiennent au milieu social des nantis. Pourtant, Manley a le soutien des Noirs : il représente l’espoir pour le pauvre du ghetto de Kingston, de MontegoBay…, et de tous les laissés-pour-compte de cette île paradisiaque.

Parmi ses ministres, le père de Cat Coore, l’un des fondateurs de Third World, un groupe, lui aussi, originaire des quartiers riches. Cat aurait d’ailleurs remplacé Family Man lors d’un concert à risque des Wailers, après la fusillade qu’à essuyée le groupe à Hope Road, la propriété de Marley, située dans la partie aisée de Kingston.

Lire la suite de l’article, Third World, Entre Deux Mondes ! sur blacknewsmagazine.com (nos archives) 

 

Written by admin