#LeBronJames : « C’est le moment pour nous de changer enfin les choses »

La star de la NBA veut inciter les Noirs à voter

La Rédaction

 

LebronJames, la star des Lakers de Los Angeles, connu pour son engagement politique et son implication sociale à travers sa fondation,  Lebron James Family, qui finance les études universitaires de jeunes issus de quartiers défavorisés, a décidé de s’impliquer dans la campagne présidentielle prochaine via une nouvelle association, « More Than A vote » (Plus qu’un vote). Il est rejoint dans cette initiative par l’acteur Kevin Hart et d’autres joueurs de la NBA.

 

« King James » parmi les premiers sportifs à s’indigner lors de la mort de George Floyd, a dans un message sur les réseaux sociaux, appelé les Noirs à utiliser leur droit de vote et mis en place un mode opératoire. Dans un entretien au New York Times, la star de la NBA explique : « A cause de tout ce qui se passe, les gens commencent enfin à nous écouter – nous avons l’impression d’avoir enfin un pied dans la porte. « Combien de temps nous reste-t-il à vivre. Nous ne le savons pas. Mais nous avons l’impression de recevoir des oreilles et de l’attention, et c’est le moment pour nous de faire enfin la différence ».

 

View this post on Instagram

What More You Want From US?!?!?! #Equality

A post shared by LeBron James (@kingjames) on

“Oui, nous voulons que vous sortiez et que vous alliez voter mais nous voulons aussi vous donner un tutoriel pour le faire”, a expliqué la star de la NBA. “Nous allons vous expliquer comment voter et nous pointerons ce qu’ils font, de l’autre côté, pour vous empêcher de voter”, a-t-il ajouté, dénonçant des “stratégies” pour décourager les afro-américains de se rendre aux urnes, et travaillera  avec d’autres associations de promotion du vote comme “We All Vote et Fair Fight”, rapporte le quotidien new-yorkais.

« La mort de george Floyd m’a convaincu qu’il fallait sortir du bois et faire plus. Mon inspiration vient  de gens comme Muhammad Ali, Bill Russell, Kareem Abdul-Jabbars et Oscar Robertson, ces types qui ont vécu à une époque bien pire qu’aujourd’hui », explique James. « J’espère qu’un jour, les gens me reconnaîtront non seulement pour ma carrière à la NBA, mais aussi pour la façon dont j’ai compris la vie d’un Afro-Américain ».

Par ailleurs, James qui a créé avec son ami Maverick Carter, une société de production déjà produit une série sur HBO, « The Shop », dans laquelle les deux hommes réalisent des interviews dans un salon de coiffure. Prochain projet d’envergure, un documentaire sur les violentes émeutes raciales de Tulsa dans l’Oklahoma où 300 Afro-Américains auraient été tués en 1921.

Written by admin