blacknews.fr

Cinq policiers londoniens accusés de profilage racial à l’encontre de l’athlète Bianca Williams

Cinq officiers londoniens feront l’objet d’une accusation de profilage racial et faute grave après avoir fouillé et menotté la sprinteuse médaillée d’or Bianca Williams et son partenaire, Ricardo Dos Santos, rapporte Reuters.

Menottés pour présemption de possession d’armes et de drogues

Cinq officiers de la police métropolitaine de Londres feront l’objet d’une audience pour faute grave après avoir fouillé deux athlètes noirs en 2020, rapporte Reuters.

La sprinteuse professionnelle Bianca Williams et son partenaire, Ricardo Dos Santos, le coureur de 400 mètres, ont été arrêtés dans l’ouest de Londres le 4 juillet 2020, alors qu’ils voyageaient avec leur bébé de 3 mois dans le véhicule. Selon le rapport, tous deux ont été menottés et fouillés à la recherche d’armes et de drogues, mais rien n’a été découvert.

Williams, médaillée d’or en relais sprint aux Jeux du Commonwealth 2018 et aux Championnats européens 2018, a accusé les agents de profilage racial et a déposé une plainte.

“… J’espère que cela ouvrira la porte à plus d’honnêteté au sein de la police et lui permettra de réfléchir sur la culture du racisme qui est sans aucun doute encore une réalité au sein de l’organisation.” Williams

Je salue cette décision et j’espère que cela ouvre la porte à plus d’honnêteté au sein de la police et lui permettra de réfléchir sur la culture du racisme qui est sans aucun doute encore une réalité au sein de l’organisation”, a déclaré Williams dans une déclaration publiée par les avocats du couple. Le Bureau indépendant pour la conduite de la police, qui supervise les plaintes contre les forces de l’ordre en Angleterre et au Pays de Galles, a noté que chaque agent impliqué dans l’incident fera face à un comité disciplinaire qui “décidera si les allégations selon lesquelles ils ont enfreint les normes professionnelles sont prouvées”.

Le département de la police a présenté des excuses pour le traumatisme émotionnel que l’incident a causé aux deux athlètes et a déclaré que les agents ont affirmé qu’ils avaient arrêté la voiture parce qu’ils pensaient qu’elle “était conduite d’une manière suspecte.”

Sadiq Khan, maire de Londres, s’est dit “troublé” par l’incident. Il a également déclaré qu’il pensait que la police métropolitaine méritait un changement majeur au niveau de la direction.

“Cette affaire est un nouvel exemple de la raison pour laquelle il est vital que le prochain commissaire ait un plan plus efficace pour s’attaquer aux graves problèmes culturels au sein de la Police et pour regagner la confiance des Londoniens”, a déclaré Khan.

En février, la chef de la police métropolitaine de Londres, Cressida Dick, avait décidé de démissionner de son poste, car le maire avait déclaré “qu’il n’était pas convaincu qu’elle puisse éradiquer le racisme, le sexisme et d’autres problèmes qui subsistent au sein de la Metropolitan Police”.

Source : Reuters

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Votre inscription a bien été enregistrée ! Merci

%d blogueurs aiment cette page :