blacknews.fr

DJ KOOL HERC : Les souvenirs du “père du hip-hop” aux enchères chez Christie’s du 4 au 18 Août

Au cœur et à la naissance du hip-hop dans le Bronx. DJ Kool Herc, le “père du hip-hop” et sa sœur Cindy Campbell, s’associent à Christie’s, pour lancer DJ Kool and the Birth of Hip-Hop, une vente d’archives hip-hop historiques, révèle un communiqué de presse.

 

Selon un communiqué de presse dévoilé par Ebony, DJ Cool Herc exposera ses souvenirs chez Christie’s du 4 au 18 août. La collection comprend une sélection incroyable de plus de 200 articles “qui transporteront le public aux débuts du hip-hop dans son lieu de naissance, le Bronx. Des vinyles originaux de Herc enregistrés dans les années 1970 et des systèmes sonores emblématiques utilisés lors de la fête de 1973 qui ont façonné la suite du rap ; l’une des plus vastes collections privées de dépliants hip-hop, vêtements et bijoux d’époque, Polaroids de DJ Cool Herc et ses amis, et de nombreux prix de reconnaissance pour ses contributions à la culture musicale et pop.”

Clive Campbell, le DJ américain d’origine jamaïcaine – qui n’a jamais opté pour une version commerciale du genre -, est crédité comme le créateur de ce qu’on appellera plus tard le hip-hop qui serait né lors d’une fête à la maison au 1520 Sedgwick Avenue dans le Bronx, il y a près de 50 ans.

 

“Le hip hop a été créé à partir d’un humble début dans le Bronx. [] Le hip-hop a brisé de nombreuses barrières entre les nationalités, les classes et les races. Le hip-hop ne voit ni couleur ni sexe”

 

“Le hip hop a été créé à partir d’un humble début dans le Bronx”, a déclaré Herc, alias le “père du hip-hop”, dans un communiqué. Il a évolué pour devenir une culture et un mode de vie internationaux pour une multitude de personnes, ainsi que des genres musicaux. Le hip-hop a brisé de nombreuses barrières entre les nationalités, les classes et les races. Le hip-hop ne voit ni couleur ni sexe ; il rayonne d’amour. Je suis heureux de savoir que Christie’s reconnaît cette pièce historique épique de l’histoire américaine”.

“Lors de nos soirées dans les années 1970 à New York, il s’agissait de quelque chose qui était plus grand que nous”, a déclaré DJ Kool Herc. “Le hip hop est à la fois une histoire d’immigrés américains et une histoire mondiale – il appartient à tout le monde. Et nous pouvons encore le voir et le sentir aujourd’hui. C’est formidable de travailler avec Christie’s pour continuer à honorer l’histoire du hip hop et célébrer son impact sur le monde de l’art.”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Votre inscription a bien été enregistrée ! Merci

%d blogueurs aiment cette page :